Seul le propriétaire du terrain est responsable des arbres gênants

Celui qui veut contraindre son voisin à couper les branches qui dépassent sur sa propriété doit agir en justice contre le propriétaire des lieux, et non contre son locataire, sous peine de voir sa demande rejetée par le juge (décision de la Cour de cassation du 5 février 2014).

Attention, s’agissant des rapports entre bailleurs et locataires, la loi met néanmoins à la charge du locataire la taille, l’élagage, l’échenillage des arbres et arbustes dans les jardins privatifs dont il a la jouissance exclusive.

Cette entrée a été publiée dans Logement. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.