Le préavis du locataire reste réduit même lorsqu'il retrouve un emploi

Lorsqu’un locataire perd son emploi, celui-ci peut mettre fin à son bail avec un délai
de préavis réduit à 1 mois
, même s’il a retrouvé un travail entretemps.

C’est ce que vient de rappeler la Cour de cassation dans une affaire du 5 février 2014 où le locataire s’était prévalu du délai de préavis réduit alors qu’ayant perdu son emploi il avait retrouvé un nouveau travail deux mois avant de donner son congé.

Cette entrée a été publiée dans Logement. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.